Accueil » Autoformation » Les activités de langue dans les orientations pédagogiques

Les activités de langue dans les orientations pédagogiques

Les activités de langue ont un rôle très important dans le processus d’apprentissage de la langue. En effet, amener l’apprenant à la compréhension et la production de l’écrit au cycle primaire, nécessite en préalable de le faire apprendre la grammaire, l’orthographe, la conjugaison, et le lexique.

En première, deuxième et troisième années

Des exercices de langue peuvent être intégrés dans les activités de consolidation de l’oral et de la lecture; l’objectif étant d’initier l’apprenante/l’apprenant au fonctionnement de la langue, par imprégnation orale et écrite interposée, et par entraînement à l’identification élémentaire et graduée de certaines parties constitutives de la langue (mot, phrase,…) sans que les règles soient explicitées.

Il est à noter que ces observations du fonctionnement de la langue, ponctuelles au début, ne devront pas occuper un espace conséquent en termes de durée.

En quatrième, cinquième et sixième années

En ces trois années de l’enseignement primaire, des séances spécifiques sont programmées pour l’étude explicite des règles régissant le fonctionnement de la langue sans pour autant perdre de vue que cette étude doit être conçue et mise en œuvre en lien avec les activités orales, de lecture, de production de l’écrit et de projet de classe.

Il est à préciser que l’apprentissage des règles de fonctionnement de la langue doit favoriser chez l’apprenante/l’apprenant la compréhension et la production de l’écrit. À cet effet, il importe d’approcher les faits de la langue de manière à ce que l’apprenante/l’apprenant puisse percevoir leur fonctionnement dans le texte, en déduire les règles à retenir et les employer correctement dans des situations variées.

Tout en respectant la progression des apprentissages relatifs au fonctionnement de la langue, il serait opportun et bénéfique de veiller à l’exploitation des structures syntaxiques et des règles orthographiques au fur et à mesure de leur apparition dans les supports exploités dans les différents domaines d’activités, et ce, en fonction des besoins et des difficultés d’apprentissage identifiés.

Articles liés

Les commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*