Accueil » Autoformation » Produire collectivement la charte de la classe et activer son utilisation

Produire collectivement la charte de la classe et activer son utilisation

Préambule

Utilité de la charte de la classe

La charte de la classe est un outil fondamental pour mettre en place le règlement intérieur de la classe. Elle a pour objectif de présenter de manière claire et simple les règles qui régissent la vie scolaire des apprenants, notamment au primaire. Il s’agit d’un contrat relationnel visant :

  • La détermination des droits et des devoirs des apprenants au sein de la classe;
  • La détermination de bons comportements à adopter dans une situation classe;
  • La détermination des sanctions et des récompenses adéquates à chaque comportement.

Le timing de son élaboration

Généralement, la charte de la classe se met en place au début de l’année scolaire pour qu’elle puisse remplir sa fonction efficacement. Elle doit faire l’objet d’une sérieuse discussion avec l’ensemble de la classe, du fait que ce sont les apprenants qui devraient trouver et donner les règles et les lois à respecter.

Cependant, le problème qui s’impose c’est que cette charte reste souvent loin de l’utilisation et de l’exploitation effective avec les apprenants au sein de la classe. Il s’agit souvent d’un simple document collé au mur sans vie et son intérêt. Personne ne lui prête attention !

C’est pourquoi, nous avons jugé intéressant de réfléchir à une stratégie susceptible d’activer l’utilisation de cet outil d’une façon régulière et à chaque fois que l’occasion se présente. Cela aidera à faire face à plusieurs comportements inadéquats, notamment les comportements de violence.

La stratégie, ci-après, proposera une démarche simple à expérimenter avec les apprenants en vue d’activer et dynamiser l’outil de « la charte de la classe ».

Cette démarche s’étale sur trois séances pour l’élaboration de la charte, mais son exploitation s’effectuera tout au long de l’année :

  • La 1ère séance : phase de sensibilisation et de mise en situation;
  • La 2ème séance : phase de l’élaboration effective de la charte avec l’ensemble de la classe;
  • La 3ème séance : phase de la détermination des sanctions et de récompenses.

Séance 1 : Phase de sensibilisation et de mise en situation

Mise en situation

Présenter aux élèves plusieurs images ou situations reflétant de bons comportements et de mauvais comportements pourraient être exercés par des apprenants au sein de la classe.

Types d’images à exposer aux élèves

Types de situations à traiter avec les apprenants

L’enseignant devrait préparer des situations concrètes représentant de bons comportements et de mauvais comportements. Exemple :

  • Jeter les ordures par terre, en classe, avant l’arrivée des apprenants;
  • Salir les tables de quelques élèves;
  • Se mettre d’accord avec un élève pour qu’il fasse semblant de manger quelques chose en classe;
  • Se mettre d’accord avec un élève de venir un peu en retard;
  • Etc.

Exploitation des supports présentés (images ou situations)

  1. Mener une discussion avec les élèves à propos de chaque image ou situation pour en déduire les bons et les mauvais comportements;
  2. Déterminer avec eux les comportements à respecter et ceux à rejeter au sein de la classe;
  3. Après avoir classer oralement les bons et les mauvais comportements, mener les élèves à réfléchir et à proposer une manière pour exposer ces règlements à l’ensemble de la classe d’une façon permanente (travail de groupe);
  4. Se mettre d’accord avec les élèves sur un outil attirant et amusant pour rejoindre l’utile à l’agréable (exemple : l’horloge à comportements);
  5. Demander aux élèves d’apporter, pour la prochaine séance, quelques outils de travail comme : des papiers colorés, des papiers cartonniers, des ciseaux, des images de comportements…

Séance 2 : Phase de l’élaboration de la charte

Travail par groupe ou binôme

  • Produire des flèches en carton;
  • Produire de petits cercles où il y a des chiffres de un à douze;
  • Classer les images apportées par les élèves ou l’enseignant en bons et mauvais comportements.

Travail collectif

  • Coller les images sur l’horloge carton;
  • Coller les petits cercles numérotés sur l’horloge;
  • Fixer les flèches mobiles avec des punaises;
  • Construire l’horloge carton collectivement avec les élèves.

Expliquer la façon d’utiliser ce genre de charte chaque jour

  • Chaque jour ou en cas de besoin, on tend à faire mobiliser les flèches selon le type de comportement et le type de loi transgressée;
  • L’enseignant doit saisir l’occasion à chaque fois qu’on observe un bon ou un mauvais comportement pour rappeler le règlement de la classe en déplaçant l’aiguille convenable à l’action effectuée;
  • Le déplacement de l’aiguille devrait être effectué par les apprenants en déclenchant tout un débat sur le comportement observé.

Exemple de l’horloge à comportement

Séance 3 : Phase de la détermination des sanctions et de récompenses

Pour que l’exploitation régulière de la charte puisse donner son fruit, il serait préférable de se mettre d’accord avec les élèves sur certaines sanctions possibles et adéquates aux mauvais comportements, et sur certaines récompenses possibles convenables aux bons comportements.

Au cours de l’année : l’exploitation régulière de la charte de la classe

Travailler régulièrement sur la charte de la classe rend cet outil dynamique et non pas délaissé et négligé comme à l’accoutumé. Ainsi, l’enseignant est invité, tant que faire se peut, et en cas de nécessité d’attirer l’attention de ses élèves à certains actes inacceptables et à d’autres louables, et les rappeler de bonnes conduites. Et à chaque fois, l’élève concerné serait invité à déplacer l’aiguille convenable (soit celle de bons comportements ou celle de mauvais comportement) vers l’acte accompli et verbalise le type de son acte et le compare avec la bonne conduite. Tous les élèves doivent être impliqués dans cette discussion.

Cette façon d’agir pourrait activer l’utilisation de cet outil d’une façon régulière et à chaque fois que l’occasion se présente.

NB : les comportements déterminés pourraient être changés au cours de l’année selon la conduite des apprenants. De même pour les sanctions et les récompenses.

Par Hosnia CHOUKRI, inspectrice pédagogique.

Articles liés

Les commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*