Le vocabulaire des consignes

Qu’est-ce qu’une consigne ?

Une consigne est un énoncé écrit ou oral, injonctif, court, précis, formulé par un enseignant et adressé à un apprenant dans le but de le faire entrer dans une activité qui doit l’amener à atteindre un objectif. Son énoncé peut comporter des éléments qui vont guider l’élève dans sa tâche, tout en le laissant le choix entre différentes procédures.

Cette définition met en évidence la diversité de critères qui constituent une consigne, d’où la difficulté de formuler une bonne consigne. Un des premiers critères concerne le choix de la forme des consignes. Les formes de consignes sont multiples, je vais tenter de les lister et d’expliquer comment elles sont utilisées.

Les catégories de consignes

Les consignes peuvent se regrouper en deux grandes catégories qui correspondent à deux orientations différentes.

L’orientation explicative

Lorsque l’orientation d’une consigne est explicative, vous devez recueillir et classer des éléments pour faire comprendre une affirmation, un point de vue ou une réalité ; vous n’avez pas à exprimer votre position personnelle.

L’orientation critique

Lorsque la consigne a une orientation critique, vous devez non seulement faire comprendre une affirmation ou un point de vue, mais vous devez également défendre une position personnelle, faire preuve d’esprit critique, c’est-à-dire mesurer, évaluer la part de vrai ou de faux, d’exactitude ou d’inexactitude de cette affirmation.

Comment comprendre le vocabulaire des consignes ?

Je présente ici par ordre alphabétique les principales activités que l’on retrouve dans les consignes.

Analyser

Décomposer un ensemble en ses éléments essentiels en faisant ressortir les liens entre eux, puis examiner chacune de ces parties. L’analyse va plus loin que la description, car elle décompose l’objet en parties. Elle se distingue de l’explication en ce qu’elle ne cherche pas l’origine, le fonctionnement et le but mais divise l’être, la situation ou l’objet pour mieux les comprendre. Orientation explicative.

Argumenter

Tenter de convaincre à l’aide de raisonnements, d’explications et d’exemples. L’argumentation se distingue de la démonstration ou de la preuve parce qu’elle est toujours basée sur des raisonnements et non sur des faits. Quand on argumente, on prend parti, on n’est pas neutre. Orientation critique.

Caractériser

Déterminer la (ou les) caractéristique(s) d’une chose ou d’un être, c’est-à-dire la qualité particulière qui permet de décrire son identité, de reconnaître, de distinguer cette chose ou cet être. Puisqu’une caractéristique se rapporte à l’identité, à l’être, elle se formule par un adjectif ou par le nom correspondant à l’adjectif ; elle ne peut, par définition, se formuler par un verbe d’action. Orientation explicative.

Commenter

Faire un exposé qui explique, interprète ou apprécie les aspects remarquables de faits ou de textes donnés. Quand on fait un commentaire, on choisit de privilégier certains aspects de la question.

Attention, dans le contexte scolaire et dans la vie de tous les jours, commenter a un sens différent. Dans la vie de tous les jours, commenter, c’est donner son avis, faire une remarque personnelle. Dans le contexte scolaire, commenter, c’est faire des remarques, des observations sur des faits, des textes ou des événements pour les expliquer. Il y a là une différence importante : à l’école, on commente pour mieux faire comprendre, pour expliquer ; dans la vie de tous les jours, on commente pour exprimer son opinion.

Comparer

Mettre en évidence les rapports de ressemblance et de différence entre deux ou plusieurs éléments. Orientation explicative.

Critiquer

Porter un jugement personnel sur la valeur d’un texte ou d’une idée. La critique peut comporter une analyse, qui permettra une appréciation plus précise de chaque partie ou de chaque aspect de l’objet de la critique. Quand on critique, on donne son opinion. Orientation critique.

Décrire

Détailler les caractéristiques et les particularités d’une chose, d’un être ou d’un phénomène de façon à les rendre reconnaissables. Orientation explicative.

Définir

Donner le sens d’un mot ou d’une expression ; déterminer les limites précises du terme à définir. Orientation explicative.

Démontrer

Utiliser le raisonnement logique et les faits pour soutenir une théorie ou une hypothèse.

Diffère de prouver : la démonstration mène à des conclusions probables, la preuve mène à des conclusions certaines.

Attention à l’emploi de ce verbe dans l’analyse et la dissertation littéraire ! Si on le trouve souvent dans les consignes, il faut éviter de l’employer soi-même lorsqu’on analyse un texte littéraire (poème, texte dramatique ou récit), car l’auteur d’un texte littéraire, lui, ne cherche pas à "démontrer" : il montre, décrit, représente, évoque, etc. Orientation explicative.

Dénombrer

Faire le compte détaillé, précis et exact. Orientation explicative.

Développer

Exposer en détail, étendre en donnant plus de détails. Quand on développe, on ajoute de l’information supplémentaire et on n’explique pas. Orientation explicative.

Discuter

Débattre les pour et les contre d’une idée. Discuter est différent d’argumenter, car l’argumentation est une prise de position pour ou contre. La discussion est plus neutre et doit faire valoir ces deux aspects équitablement. Orientation critique.

Énumérer

Nommer tous les éléments sans les commenter. Orientation explicative.

Expliquer

Faire connaître, faire comprendre clairement en invoquant l’origine (d’où vient), le fonctionnement (comment vit, agit ou opère) et la finalité (pourquoi, dans quel but) d’un être, d’une situation ou d’une chose. Une explication peut être partielle, c’est-à-dire ne s’attacher qu’à un aspect de la question. Orientation explicative.

Exposer

Présenter un ensemble de faits ou d’idées, dans un ordre qui permet d’en saisir la complexité. Orientation explicative.

Identifier

Reconnaître et nommer les êtres ou objets appartenant à une certaine espèce ou classe d’individus. (Sc. nat.) Déterminer la nature d’un être ou d’une chose. Orientation explicative.

Illustrer

Rendre plus clair par des exemples ou par des dessins, des graphiques, etc. Orientation explicative.

Justifier

Utiliser des arguments pour montrer un acte ou une idée comme justes ou vrais. Justifier est différent d’argumenter, de démontrer et de prouver dans la mesure où on justifie toujours pour montrer qu’on a raison d’agir, de penser ou de conduire un raisonnement de telle ou telle manière, et toujours par rapport à des valeurs : la vérité, le droit, la morale, l’honnêteté, la sincérité, etc. Orientation critique.

Montrer

Mettre en évidence, faire voir ou découvrir en utilisant la description principalement. Pour montrer, on utilise la description, mais on fait plus que décrire : on fait remarquer certains détails ou aspects de quelque chose. Orientation explicative.

Nommer

Désigner une personne par son nom, ou une chose ou un concept par un vocable particulier. Orientation explicative.

Prouver

Utiliser des faits et des raisonnements pour établir qu’un fait, une théorie ou une thèse sont vrais ou certains. Orientation explicative.

Résumer

Présenter les idées ou les actions principales (d’un texte, d’un récit, d’une situation, d’un entretien...) dans l’ordre de leur présentation, en éliminant les détails et les exemples. Orientation explicative.

Lorsque vous écrivez un commentaire: restez dans le sujet et adoptez un ton respectueux et amical.